450-586-2921, Poste 2303 info@shpl.quebec

Ça s’est passé à Lavaltrie en septembre…

 

1749 (9 septembre)
en 1749, Pierre Margane de Lavaltrie se plaint de ce que les habitants de sa seigneurie négligent d’entretenir la rivière Saint-Jean sur laquelle est construit le moulin banal et qu’un certain nombre de ses censitaires y jetent, en défrichant leur terre, des arbres et autre déchets. C’est pourquoi il est ordonné le 9 septembre 1749 par François Foucher, conseiller Procureur du Roy et subdélégué de l’intendant: « que tous les habitans de la dite Seigneurie dont les terres se trouvent ou aboutissent sur la dite rivière St jean commencerait à la nettoyer […] soy jusqu’à sa décharge dans le fleuve St Laurent, dès la St Michel prochain, et que le cas arrivan que quelqu’un d’eux mal intentionné refuserait de faire lesdits travaux, authorisons ledit Seigneur a les faire faire à leur frais et dépens […] et les condamnons dès lors sans qu’il soit besoin d’autre jugement a douze livres d’amande applicable à la Fabrique de la paroisse de ladite Seigneurie, et sera la présente lue et publiée à l’issue de la messe paroissiale ».

1769 (27 septembre)
Construction par Pierre-Paul Margane de Lavaltrie d’un manoir sur sa seigneurie. Ainsi, le 27 septembre 1769, Pierre-Paul Margane de Lavaltrie, assisté de sa soeur Louise, passe un contrat avec Bonaventure Rivière dit Larivière, habitant sur la rivière l’Assomption seigneurie de Lavaltrie, en vertu duquel ce dernier s’engage à fournir une grande quantité de bois pour la construction d’un manoir de 42 pieds de long par 31 pieds de large avec « caré de dix pieds de hauteur » (Daguilhe, notaire) (voir Christian ROY, Histoire de l’Assomption 1967, l’Assomption, La commission des fêtes du 250e, 1967, p. 172 et 486). 
C’était, selon l’abbé Dugas, « une vaste construction, à deux étages pleins, en pierre solide avec larges cheminées, à chaque extrémité, situé sur le bord du fleuve dans lequel il mirait sa façade, il se trouvait voisin de l’ancienne église paroissiale, à gauche, en allant au fleuve »
(Gerbes de Souvenirs ou mémoires, épisodes, anecdotes et réminiscences du Collège de Joliette, t. 1,Montréal, Arbour & Dupont, 1914, p. 285).

Manoir seigneurial de Lavaltrie construit en 1769 (photo prise de 25 septembre 1867)

Source: « LE LAVALTRIE D’AUTREFOIS » (1665-1972) CHRONOLOGIE HISTORIQUE ET PHOTOS ANCIENNES
par Me JEAN HÉTU, Ad. E. Président de la Société d’histoire et du patrimoine de Lavaltrie.