450-586-2921, Poste 2303 info@shpl.quebec

Ça s’est passé à Lavaltrie en juillet…

1665 (16 juillet)

Débarquent à Québec les premiers chevaux, soit deux étalons et une dizaine de juments. Ils vont constituer ce que nous allons appeler la race des chevaux canadiens qui fait maintenant partie du patrimoine agricole du Québec. Les Amérindiens sont fascinés par la docilité de ces « orignaux de France ». Entre 1665 et 1671, 82 chevaux vont venir en Nouvelle-France. Le cheval canadien se multiplie rapidement. Par exemple, dans l’inventaire des biens qui a suivi en juillet 1727 le décès à Lavaltrie de Marie Loyseau, épouse de Georges Estu dit Lafleur (ancêtre de la famille Hétu), on remarque la présence d’un cheval brun âgé de 18 ans « incommodé d’un pied », d’un cheval au poil rouge de 14 ans et d’un autre cheval de trois ans également au poil rouge. Un siècle après l’apparition des premiers chevaux en Nouvelle-France, soit en 1765, on note la présence de 95 chevaux sur la seigneurie de Lavaltrie. En 1815, il y aura 700 chevaux sur cette seigneurie.


1701 (10 juillet)

Georges Estu dit Lafleur, ancêtre de la famille Hétu, s’installe sur la seigneurie de Lavaltrie en achetant devant le notaire Adhémar une terre de Nicolas Pion dit Lafontaine et de Jeanne Amyot sa femme. Cette concession de trois arpents de front sur vingt de profondeur est située sur le bord du fleuve Saint-Laurent, entre les concessions de Claude Robillard et de Pierre Le Siège. La concession avait d’abord été accordée verbalement par Séraphin Margane de Lavaltrie à Jean Cherlot dit Desmoulins, un ancien soldat du régiment de Carignan qui l’avait vendue le 15 février 1688 à Nicolas Pion dit Lafontaine.

Puisqu’il n’existait pas de véritable titre de concession pour la terre acquise par Georges Estu dit Lafleur, Louise Bissot, veuve de Séraphin Margane de Lavaltrie, régularise la situation le 10 juillet 1701 devant le notaire Antoine Adhémar.


Source: « LE LAVALTRIE D’AUTREFOIS » (1665-1972) CHRONOLOGIE HISTORIQUE ET PHOTOS ANCIENNES
par Me JEAN HÉTU, Ad. E. Président de la Société d’histoire et du patrimoine de Lavaltrie