450-586-2921, Poste 2303 info@shpl.quebec

Ça s’est passé à Lavaltrie en février…

 

1698 (15 février)
Concession devant le notaire Adhémar d’une terre située sur la seigneurie de Lavaltrie par Séraphin Margane de Lavalterie, écuyer, seigneur de Lavaltrie et capitaine réformé dans le détachement de la Marine, à François Cottu, habitant de Lavaltrie, demeurant de présent à Villemarie. Ce François Cottu est l’ancêtre de la famille Coutu.

1746 (22 février) Le grand-voyer Jean-Eustache Lanouiller de Boiscler, qui avait dirigé la construction du Chemine du Roy de 1730 à 1737, constate que les ponts dans la seigneurie de Lavaltrie sont en très mauvais état et n’ont pas la longueur de quinze pieds ordonnée par les anciens procès-verbaux. Il ordonne aux habitants de la côte et seigneurie de Lavaltrie de réparer les ponts.

1771 (10 février) Inhumation à Lavaltrie de François Laviolette dit Carabin, trouvé mort gelé sur la traverse de Contrecoeur, âgé d’environ 50 ans. François Vialet (Violet), dont le nom fut vite transformé en Laviolette, était venu en Nouvelle-France avec la Compagnie de Lorimier. Il épousa  à Lavaltrie le 29 mai 1752 Madeleine Fuseau dit Roch, fille de Mathurin Furseau dit Roch et de Marie Saire.

1789 (13 février) Inhumation à Lavaltrie de Marie-Louise, sauvagesse de 12 ans appartenant à M. de Lavaltrie, sous l’église près du banc seigneurial. Ceci nous rappelle que l’esclavage a existé au Québec, même si ceci ne peut se comparer avec ce qui s’est passé aux États-Unis. Le nombre d’esclaves au Canada français a été évalué par Marcel Trudel à 4 092, soit 2 692 Amérindiens et 1 400 Noirs. Comme on peut le constater, les esclaves amérindiens (surtout de la nation Panis) sont largement les plus nombreux et constituent essentiellement un esclavage domestique. Ces esclaves sont principalement la propriété de marchands et d’officiers militaires.

 

Source: « LE LAVALTRIE D’AUTREFOIS » (1665-1972) CHRONOLOGIE HISTORIQUE ET PHOTOS ANCIENNES
par Me JEAN HÉTU, Ad. E. Président de la Société d’histoire et du patrimoine de Lavaltrie.